Marché de Noël 2014, les 10 infos à retenir

IMGP2803

La saison de Noël se termine, Strasbourg se vide peu à peu de ses touristes pour redevenir une ville « normale » pendant onze mois. Vous êtes nombreux à éviter cette période d’euphorie, préférant partir en vacances, voire entrer en hibernation plutôt que de côtoyer la foule. Nous avons donc choisi de revenir sur ce mois de décembre pour n’en garder que le meilleur. Dix informations essentielles (ou pas) que nous avons retenues pour vous raconter le Marché de Noël 2014 . Voici notre Top 10 du Marché de Noël !

 

1. « Best Christmas Market in Europe 2015 »

STRASBOURG-2015-GOLDPour la seconde année consécutive, les internautes ont choisi d’élire le marché de Noël de Strasbourg « Meilleur marché de Noël d’Europe » avec 23,4% des voix, devant Aix la Chapelle et Vienne. Félicitations aux organisateurs et aux participants, ce choix vient récompenser leurs efforts en faveur d’un marché traditionnel et authentique ! Certes, un concours sur internet est avant tout une question de réputation numérique, et à ce jeu c’est Strasbourg qui remporte la mise. A titre d’exemple, la requête « marché de Noël » tapée dans Google place le marché de Strasbourg en première place sur près de 34 millions de résultats. Strasbourg peut également compter sur les réseaux sociaux, où les followers s’activent largement à promouvoir le vote en faveur du marché alsacien. Lire l’article sur le site de European Best Destinations

 

2. Le Wi-fi gratuit dans les rues + l’application « Noël à Strasbourg »

Nouveauté 2014, le marché connecté ! La municipalité a choisi la période de Noël pour mettre en application la promesse électorale du maire, à savoir la mise à disposition d’un réseau Wifi haut débit et gratuit dans certains secteurs de la ville. Cette innovation participe à la stratégie de développement de l’e-réputation du Marché de Noël, puisqu’elle mise sur les touristes pour partager en temps réel leur expérience dans les rues de Strasbourg. Par ailleurs, les visiteurs peuvent désormais compter sur l’application « Noël à Strasbourg » pour smartphones, qui permet de parcourir le programme des festivités de Noël, de prendre connaissance des marchés et des différentes activités et de les géolocaliser. Plus d’info et inscription sur le site du prestataire Wifilib

 

3. Un article du New York Times sur Strasbourg

C’est une consécration pour Strasbourg, qui fait l’objet d’un article dans le New York Times dans son édition dominicale du 21 décembre, tiré à près de 1,7 millions d’exemplaires !

« 36 heures à Strasbourg » c’est le nom de l’article et le temps passé par les journalistes à explorer la ville pour s’imprégner de son ambiance et du « Alsatian way of life » ! Véritable carte postale, l’article recense les lieux à fort potentiel touristique (Parlement Européen, cathédrale, Palais Rohan, caves historique des Hospices de Strasbourg…) et les bistros branchés fréquentés par les strasbourgeois. Lire l’article sur le site du New York Times

 

4. M Pokora inaugure le Marché de Noël

C’est le chanteur M Pokora qui a donné cette année le coup d’envoi des festivités à Strasbourg. Après un petit tour au marché, notamment au stand de son père place Broglie, l’enfant du pays a mis le feu à la place Kleber en chantant ses tubes récents et en lançant le décompte des illuminations. Lire l’article publié le 29 novembre sur Breazl

 

5. Le grand sapin de la place Kleber recycle ses boules à New York !

Les 28 boules qui ornaient depuis 1999 le sapin de Noël de Strasbourg ont été offertes à la ville de New York pour décorer le plus ancien sapin décoré des Etats-Unis, celui de Madison Square Park. Encore une belle opération de comm’ pour notre marché de Noël ! L’opération, menée par l’Office de tourisme de Strasbourg, nous permet de passer enfin à une nouvelle décoration, rouge et or. Après 15 ans… il était temps !

 

6. Le succès de la baraque à frites belge

Chaque année, le pays invité participe à sa manière au succès du marché de Noël de Strasbourg. Et cette année, il faut reconnaître que la Belgique a fait fort ! En proposant une véritable baraque à frites sur la place Gutenberg, les organisateurs ne pensaient pas faire un tel carton, plus d’un millier de cornets vendus chaque jour. Il faut dire qu’avec l’exclusivité de la frite sur le marché de Noël (elle est normalement interdite à la vente), les belges ont cassé la baraque…

 

7. La nouvelle boule de Noël de Meisenthal

Le Centre International d’Art Verrier (CIAV) de Meisenthal proposait cette année dans son chalet de la place Benjamin Zix, sa nouvelle boule de Noël, la MIX. Imaginée par des designers parisiens, elle représente sous la forme d’une courbe de fréquence, l’enregistrement sonore d’un pas dans la neige. La dernière née de la verrerie mosellane (à droite sur la photo) s’expose parmi les boules traditionnelles, telles que la pomme, le raisin, la pomme de pin.

IMGP2787

 

8. Concours du plus beau chalet

Nous avions jusqu’au 22 décembre pour voter pour le plus beau chalet du marché de Noël. Le concours, organisé par la ville de Strasbourg, via son compte Facebook « Strasbourg.eu », proposait de choisir entre quatorze chalets retenus pour leur esthétisme et celui de leur contenu. Le chalet qui a remporté le plus de suffrages des internautes est le chalet numéro 79 situé place Broglie, proposant de la petite restauration.

 

9. La cathédrale et son marché évacués

Parmi les faits divers, on notera l’évacuation du marché de Noël de la cathédrale le dimanche 30 novembre à 14h30, après la découverte d’un colis suspect. Les visiteurs de l’édifice ont également dû quitter les lieux. Seuls les 35 touristes présents sur la plate-forme n’ont pas pu être évacués (c’est bon à savoir)

 

10. Le grand sapin débranché par un passant…

Enfin, c’est sans doute l’information principale de cette édition 2014 : le sapin de Noël de la place Kléber aurait été débranché par un passant dans la nuit du 14 décembre à 20h45 pendant près d’une heure…

Mots-clés